Tag Archives: London WC2

Roman souvenirs, roman photos !

28 Juil

London WC2

Entre onze et dix-sept ans, Gilles Sebhan fut amoureux de sa sœur, découvrit l’Angleterre, le punk, le graphisme à travers le génie de Neville Brody et les toilettes publiques…

Il se dégage de ce roman autobiographique la furieuse nostalgie de la fin des seventies londoniennes, dont le punk est la bande son chaotique, l’odeur prégnante des WC publique le parfum tenace. La sœur de l’auteur, personnage fantasque partie vivre à Londres où elle rencontre Neville Brody, qui va devenir le Directeur Artistique du magazine culte The Face, est le premier-rôle d’un album souvenir bien présent dans l’imaginaire de l’auteur.
Cette période de sa vie a forgé sa personnalité, sa sexualité, son idéal…
C’est un peu la madeleine de Proust chère à tous ceux qui ont été adolescent à la fin des années 70 : les correspondants anglais avec qui… l’on correspond, dont la famille vous reçoit pour des séjours qui sont souvent la première aventure à l’étranger, les fantasmes liés à l’excentricité et à l’avant-gardisme de la capitale anglaise… et plus singulièrement pour Gilles Sebhan, cette odeur mêlant urine et produits détergents qui évoque les toilettes publiques, senteur que l’auteur dramatique britannique Joe Orton s’est appropriée et que Gilles Sebhan se réapproprie à son tour, car elle évoquera à tout jamais l’éveil à la sexualité.
Il nous livre ces passages de son adolescence, le plus souvent drôles quand ils ne sont pas absurdes, illustrés par quelques clichés noir et blanc (photomatons, photos amateurs, couvertures de magazine…) et nous pouvons nous imaginer tournant les pages du cahier à spirale d’un adolescent boutonneux aux cheveux gras. Les évènements, les rencontres, les fantasmes illusoires qui y sont narrés, ont donné tout son sel à sa construction personnelle.
L’ombre d’une sœur atypique surnommée Supertine, unie à tout jamais au jeune et talentueux Neville Brody qui va devenir une figure du graphisme britannique, et de Jimmy, le petit frère de la correspondante de la grande sœur, plane sur les souvenirs de l’écrivain, comme autant d’ aigles majestueux et mystérieux, dont les griffes acérées arrachent le jeune garçon à une enfance ennuyeuse pour le projeter au cœur de la Babylone Britannique, où il fera son éducation et puis son passage au statut d’homme adulte.
Cerise sur le gâteau, Gilles Sebhan transforme ces souvenirs si personnels en un récit d’apprentissage très touchant !

London WC2
Gilles Sebhan
Les Impressions Nouvelles
157p
14 euros
Roman souvenirs, roman photos !

Publicités